UPCYCLING : rien ne se perd, tout se récupère

Plutôt que d’être fabriqués à partir de matières premières vierges, de nombreux produits de construction et d’ameublement peuvent être récupérés et recyclés à partir de déchets de construction et de démolition ou fabriqués à partir d’autres flux de déchets. C’est le concept d’économie circulaire dont la Belgique est d’ailleurs un des fers de lance européens.

S’opposant au modèle classique d’économie linéaire qui consiste à extraire la matière première, produire le bien, le consommer et le jeter, l’économie circulaire implique une réduction maximale des déchets ainsi que la réutilisation, la réparation, la remise à neuf et, en dernier recours, le recyclage des matériaux existants.

Faire du neuf avec du vieux

Faire du neuf avec du vieux, la formule ne date pas d’hier. Elle a pris un tour résolument contemporain avec l’avènement du principe d’upcycling. En l’occurrence, l’upcycling (ou surcyclage en français) est un anglicisme désignant la « revalorisation par le haut » de déchets destinés initialement à être mis au rebut.

Logo du recyclage

Le terme est utilisé pour la première fois en Allemagne en 1994 par Reiner Pilz, ancien ingénieur mécanique reconverti dans l’aménagement intérieur. Il déplore alors que la société recycle ou détruit tout avant même de réfléchir à un moyen de redonner de la valeur aux objets considérés comme usés ou usagés. Dans son esprit, il est pourtant tout à fait possible de récupérer des matériaux ou des produits dont on n’a plus l’usage afin de les transformer en matériaux ou produits de qualité.

Aujourd’hui, on retrouve de l’upcycling dans les objets du quotidien, les accessoires de mode, les objets de déco, dans les galeries d’art, les entreprises, les bâtiments publics, etc.

Rien ne se perd, tout se récupère. Et à ce jeu-là, le bois est roi.

Samedi 21 mars

13h00 > 13h45

"Matériaux de réemploi, bâtiments à énergie positive : comment construire un bien qui ait du sens ?" par Jessica Verhasselt, Architecte chez Upcycling Studio

13h45 > 14h30

"Réhabilitation du bois ancien, chargé de siècles d'histoire, au service du concept Barn box" par Jean-Sébastien Servais, Responsable de projets Atmosphère & Bois.

14h30 > 15h15

"Récupérer et customiser du mobilier bois usagé en vue de le revaloriser" par Bertrand Merckx, Coordinateur chez Holy-wood.

dimanche 22 mars

16h15 > 17h00

"Production de meubles entièrement MADE IN RECUP pour un engagement éco-responsable" par Olivier Deruyttere, Gérant de la Ressourcerie Namuroise.

L’Upcycling est également à l’honneur au Square des Designers, avec notamment les artisans de Holy-wood. 

Salon Bois & Habitat

Days
Hours
Minutes
Seconds

Let’s share:

Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Linkdin
Share on Pinterest

Toitures végétalisées : de multiples avantages

Son nom le laisse clairement entendre : une toiture végétalisée est une toiture – plate ou légèrement inclinée – remplie de végétaux, qui la protègent en maximisant son isolation et la rétention d’eau. Tout bénéfice pour vos consommations énergétiques, mais pas uniquement… Aujourd’hui, de nombreuses villes envisagent les toitures vertes parmi les solutions qui doivent rendre nos villes plus résilientes face aux aléas climatiques.

Lire plus »

Chimsco Groupe a 20 ans !

Spécialisé dans la construction bois et doté de 4 départements (construction, charpentes, carports et poolhouses, chassis et protections solaires), le Groupe Chimsco fête cette année son 20e anniversaire ! Retour sur l’histoire de cet exposant fidèle au salon Bois & Habitat.

Lire plus »

Mobilier et aménagement : quels panneaux de bois choisir ?

Pour vos meubles et finitions intérieures, le bois offre de multiples possibilités. Le choix dépendra donc de différents critères : le budget et l’aspect esthétique bien entendu, mais aussi l’usage et la solidité attendue du meuble ou encore les facilités et contraintes de fabrication (perçages, sciages…). Petit tour d’horizon.

Lire plus »

Choisir des matériaux durables : parce que construire responsable débute à la source…

L’impact environnemental du secteur de la construction est considérable : il est responsable, à l’échelle mondiale, de 30% des émissions de CO2 et de 40% de la production de déchets. Agir pour diminuer cet impact peut se faire dès la source : plutôt que d’engloutir des ressources non renouvelables et difficilement réutilisables ou recyclables, on peut opter pour des matériaux durables. Pour favoriser leur adoption plus généralisée, un nouveau métier se fait jour : celui de “sourceur”, parti dénicher les matériaux et accompagner les professionnels dans leur choix et mise en oeuvre.

Lire plus »

Construire et vivre dans une tiny house : quel est le prix et quelles sont les règles à connaître ?

Le concept de tiny house a vu le jour aux Etats-Unis dans les années 2000. Cette micro-maison en bois séduit aujourd’hui de plus en plus d’Européens et de Belges, désireux de trouver une solution de logement abordable ou de renouer avec la simplicité, la sobriété et l’authenticité. Voici quelques informations pratico-pratiques si ce mode d’habitat léger titille votre curiosité ou votre intérêt.

Lire plus »
Gare Maritime - copyright : Maxime Vermeulen

Laissez-vous inspirer par le bois : retour sur le colloque du 25 mars

A l’occasion de Bois & Habitat 2022, un colloque, organisé par Ligne Bois et CAP Construction, mettait en lumière tout le savoir-faire des professionnels de la filière belge construction bois à travers un tour d’horizon de 12 projets emblématiques. Retrouvez les présentations diffusées à cette occasion et (re)plongez-vous dans ces 12 réalisations majeures, qui révèlent les nombreux atouts et usages du matériau bois.

Lire plus »
Retour haut de page