Quelle(s) essence(s) de bois local pour votre terrasse ?

Le bois en terrasse est soumis aux aléas du milieu extérieur, notamment la pluie et la variation du taux d’humidité. Il peut être attaqué par des insectes ou des moisissures. Pour éviter toute dégradation, il importe donc de choisir une essence capable de résister à ces risques. Quelles sont les possibilités si l’on souhaite privilégier une espèce locale ?
Les experts de Bois & Habitat vous répondent !

Afin d’éviter une possible dégradation de votre bois, vous devez choisir une espèce dont la durabilité naturelle soit sa résistance naturelle aux champignons et insectes est de classe comprise entre 1 et 3.  Parmi les espèces locales, deux possibilités s’offrent à vous :

  • La première est de choisir un bois non traité qui réponde à l’exigence de durabilité, on retrouve le Douglas, le chêne, le châtaignier, le robinier.
  • La seconde est de choisir un bois traité adéquatement pour améliorer sa résistance aux champignons et insectes : vous trouverez chez les négociants de l’épicéa ou du pin sylvestre traités en autoclave mais également des bois modifiés thermiquement (comme le frêne, le hêtre, l’épicéa, …).

Let’s share:

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur twitter
Share on Twitter
Partager sur linkedin
Share on Linkdin
Partager sur pinterest
Share on Pinterest

L’herbe comme isolant ? Focus sur Gramitherm

Il y a quelques semaines, l’émission Waldorado (RTL) mettait en lumière une nouvelle filière biosourcée, l’herbe, en consacrant un reportage à notre exposant Gramitherm, qui propose de l’utiliser comme isolant en construction : le procédé de fabrication est suisse, mais Gramitherm l’a importé en Wallonie pour une production en circuit court.

Lire plus »

3 conseils pour optimiser ses chantiers CLT

Le bois est un matériau de construction d’avenir et son utilisation dans la construction est de plus en plus fréquente. Depuis les années 1990, les progrès réalisés dans l’ingénierie bois ont permis l’émergence d’un nouveau système constructif en Autriche et en Allemagne : le panneau CLT (Cross Laminated Timber).

Lire plus »

Comment limiter le grisonnement du bois extérieur ?

Le grisaillement du bois est un phénomène naturel qui se produit au contact des rayons UV et de l’eau de pluie. Sans entretien spécifique, il est donc inéluctable pour le bois en extérieur, quelle qu’en soit l’essence. Comment y remédier ?

Lire plus »

Quelle(s) essence(s) de bois local pour votre terrasse ?

Le bois en terrasse est soumis aux aléas du milieu extérieur. Il peut être attaqué par des insectes ou des moisissures. Il importe donc de choisir une essence capable de résister à ces risques. Quelles sont les possibilités si l’on souhaite privilégier une espèce locale ?

Lire plus »
Retour haut de page