Construire en bois pour diminuer l’impact sur l’environnement

Construire, rénover, aménager ou se meubler avec du bois permet de palier le gaspillage frénétique de ressources non-renouvelables et de réduire l’impact environnemental des bâtiments.

Le secteur de la construction, grand prédateur de ressources

Le rapport Global Resources Outlook 2019 publié par les Nations Unies brosse un tableau effrayant de la vitesse à laquelle nous engloutissons les ressources. L’extraction de ressources a fait plus que tripler depuis 1970. Si rien ne change, la tendance pourrait encore s’accélérer.
Sans surprise, le secteur de la construction figure parmi les plus grands prédateurs de ressources… Il représente 70% de la consommation d’énergie, 50% de la production de déchets industriels et 70% de la consommation d’eau rien que pour les ménages !
Quelques exemples parlent d’eux-mêmes…

Matériau le plus utilisé en construction, le ciment est une source majeure de gaz à effet de serre : sa transformation représente environ 8% des émissions de CO2.

La production de briques repose sur des procédés à forte intensité énergétique, que ce soit pour l’extraction des matières premières, pour leur transport et pour les sources combustibles des fours de chauffage.

Enfin, le sable de qualité destiné à la construction est actuellement extrait à un rythme littéralement insoutenable.

Déterminer le profil environnemental d'un matériau grâce à l'ACV

Il existe aujourd’hui de nombreux outils permettant d’établir le profil environnemental d’un produit de construction (qu’il s’agisse de matériaux ou de systèmes), mais tous ne se valent pas.
L’Analyse du Cycle de Vie (ACV) est sans doute, à ce jour, l’outil le plus abouti. Il étudie les aspects environnementaux et les impacts potentiels tout au long de la vie d’un produit, depuis l’extraction des matières premières jusqu’à l’élimination des déchets.

Aujourd’hui, une ACV est obligatoire pour l’obtention d’une fiche de déclaration environnementale. C’est grâce à cette fiche qu’une entreprise pourra faire la promotion de son produit, système ou procédé en faisant valoir qu’il est – étude à l’appui – plus « vert » que celui de son concurrent. 

Le bois, numéro 1 de l' acv

Sur base de l’ACV (Analyse du Cycle de Vie), le bois apparaît comme le matériau de construction qui exerce le moins de pression sur l’environnement et ce, à quasi tous points de vue. Selon l’avniR (la plateforme d’expertise pour favoriser l’intégration de l’Analyse du Cycle de Vie dans les démarches de développement des acteurs économiques), il ressort de l’étude sur chacun des pôles de la filière que les produits fabriqués à partir de bois ont un bilan environnemental globalement meilleur que les produits mis en œuvre à partir de ressources non-biosourcées. Ainsi, en termes de pollution de l’air, d’utilisation des ressources, d’énergie, d’émission de gaz à effet de serre et de pollution de l’eau, le bois est toujours le meilleur matériau.

  • Le bois ne nécessite aucune industrie lourde pour être transformé.

  • De plus, de nombreux transformateurs de bois valorisent au maximum la matière première de manière à ce que toutes les parties de l’arbre soient utilisées.

  • En privilégiant les circuits courts et donc le recours à des essences locales, on peut limiter drastiquement la pollution engendrée par le transport.

  • Enfin, en construisant en bois on fixe pour une longue durée le CO2 emmagasiné par l’arbre tout au long de sa croissance.

A l’heure actuelle, le seul domaine de l’ACV où le bois ne truste pas la première place est la production de déchets où il arrive derrière le métal. Mais le secteur y travaille. Le recyclage et, surtout, le réemploi connaissent un intense développement dans les filières de l’ameublement et se mettent peu à peu en place dans le secteur du bâtiment.

Let’s share:

Share on facebook
Share on Facebook
Share on twitter
Share on Twitter
Share on linkedin
Share on Linkdin
Share on pinterest
Share on Pinterest

Construire et vivre dans une tiny house : quel est le prix et quelles sont les règles à connaître ?

Le concept de tiny house a vu le jour aux Etats-Unis dans les années 2000. Cette micro-maison en bois séduit aujourd’hui de plus en plus d’Européens et de Belges, désireux de trouver une solution de logement abordable ou de renouer avec la simplicité, la sobriété et l’authenticité. Voici quelques informations pratico-pratiques si ce mode d’habitat léger titille votre curiosité ou votre intérêt.

Lire plus »
Gare Maritime - copyright : Maxime Vermeulen

Laissez-vous inspirer par le bois : retour sur le colloque du 25 mars

A l’occasion de Bois & Habitat 2022, un colloque, organisé par Ligne Bois et CAP Construction, mettait en lumière tout le savoir-faire des professionnels de la filière belge construction bois à travers un tour d’horizon de 12 projets emblématiques. Retrouvez les présentations diffusées à cette occasion et (re)plongez-vous dans ces 12 réalisations majeures, qui révèlent les nombreux atouts et usages du matériau bois.

Lire plus »

Le bois en extérieur : comment le préserver ?

Bardages, châssis, terrasses, volets… Le bois est souvent choisi comme matériau pour habiller les extérieurs, car il s’y fond à merveille !
Néanmoins, il doit y faire face à deux ennemis majeurs : les rayons UV et l’humidité. Comment s’assurer que votre bois extérieur résistera à l’épreuve du temps et des éléments ?

Lire plus »
Prefabrication en usine

La préfabrication 3D : avantages et limites de cette technique de construction bois

La préfabrication 3D, développée depuis quelques années par une série d’entreprises de construction bois, consiste à fabriquer des modules 3D entièrement finis en atelier. Ces modules sont ensuite simplement transportés et posés sur site. Plusieurs modules peuvent également être assemblés pour former une véritable habitation de un ou plusieurs étages.
Pourquoi le bois se prête-t-il particulièrement à cette technique de construction ? Quels en sont les avantages et les limites pour les maîtres d’ouvrage comme pour les entreprises de construction ? Cet article, qui résume un vaste dossier publié dans “Les Infos de RND” (4e trimestre 2021), vous propose de le découvrir.

Lire plus »
Carnets d'architecture FormaWood

Carnets d’architecture bois (tomes 1 et 2) : demandez votre exemplaire

Ces deux « carnets d’architecture » référencent respectivement 35 projets en bois pour le Tome 1 et 42 projets en bois pour le Tome 2, tant en Wallonie que dans le nord de la France.
Les projets recensés dans ces ouvrages illustrent l’avènement d’une architecture bois résolument contemporaine et originale. II vous est possible d’en obtenir un exemplaire lors du salon Bois & Habitat en vous rendant au stand de Ligne Bois (1922).

Lire plus »
Retour haut de page