Le bois pour un air intérieur sain

Au travail, à la maison… Savez-vous que, chaque jour, nous passons en moyenne 22 heures à l’intérieur ? Nous avons donc tout intérêt à y respirer un air sain ! 
Or, nos intérieurs regorgent de sources de pollution : matériaux de construction, produits d’entretien, éléments de décoration, animaux, moisissures et humidité… Certains de ces polluants ont un impact clairement néfaste sur la santé (irritation oculaires ou des voies respiratoires, allergies…).

Agir à la source !

Comment les limiter ? Faire face au risque à la source passera par le choix de matériaux sains dans l’habitat, dès la construction si c’est possible, et, dans tous les cas, dans les aménagements intérieurs et décorations.

Les atouts du bois pour un air intérieur sain

  • Le bois est naturel et rejette naturellement peu de substances nocives. Le bois brut, en particulier les résineux, contiennent naturellement des composés organiques volatils (ils contribuent d’ailleurs à son odeur si chaleureuse).
    Mais les teneurs sont faibles, largement inférieures aux concentrations minimales requises pour une qualité de l’air optimale.
  • Le bois est aussi moins absorbant que d’autres matériaux (comme les tapis et moquettes). Il retiendra donc moins de poussières et d’acariens, à la base de réactions allergiques chez de nombreuses personnes.
  • Enfin, le bois est un bon régulateur du taux d’humidité : il permettra donc de diminuer les condensations et les pollutions associées.

Produits de traitement et de finition

Si le bois est un matériau à la fois naturel et sain, il faut aussi se montrer vigilant face aux substances que l’on peut lui adjoindre : les colles, mais aussi les produits de traitement et de protection ou encore les produits de finition (laques, lasures, peinture).

Le bois doit en effet être protégé (contre les insectes, l’humidité et les champignons). Aujourd’hui, les traitements « verts » se multiplient : ils agissent par imprégnation du bois en profondeur et modifient sa composition sans intervention de produits chimiques. D’autres part, les produits de traitement et de finition font aujourd’hui la part belle à des solvants aqueux, ce qui réduit leur émissivité.

Source : www.bois.com

Plus de conseils et d'inspiration ?

Let’s share:

Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Linkdin
Share on Pinterest

Un calculateur en ligne pour estimer la quantité de CO2 stockée dans les meubles en bois

On le sait aujourd’hui : pour lutter contre le dérèglement climatique, nous devons réduire nos émissions de CO2 et séquestrer un maximum de CO2 présent dans l’atmosphère. Le bois joue un rôle clé : les arbres vivants fixent le CO2 grâce à la photosynthèse et les produits fabriqués avec du bois continuent de stocker ce CO2 tout au long de leur cycle de vie. Pour calculer la quantité de CO2 effectivement stockée dans les meubles en bois, PEFC a récemment lancé un calculateur en ligne.

Lire plus »

Quelle quantité d’isolant biosourcé pour rénover le bâti wallon d’ici 2050 ?

En partenariat avec Filière Bois Wallonie et le Cluster Eco-construction, Valbiom a mené l’enquête ! Car la question est 100% pertinente : la rénovation éco-énergétique du parc immobilier wallon est un maillon essentiel pour atteindre les ambitieux objectifs de réduction des émissions de CO2 à l’horizon 2050. Et dans cette stratégie, les isolants biosourcés sont appelés à jouer un rôle déterminant.

Lire plus »

Un nouveau réseau de facilitateurs pour faciliter les démarches en construction/rénovation durable et circulaire

Vous rédigez un marché de services ou un marché de travaux durable/circulaire ? Vous mettez en œuvre les principes du DNSH (do no significant harm) ? Vous aimeriez construire plus durable/circulaire et vous vous posez des questions ? Le Service Public de Wallonie a récemment mis en place un réseau de facilitateurs en construction durable et circulaire.

Lire plus »

Chauffage au sol et parquet : compatibles, mais avec quelques précautions

Très prisé dans les projets de construction neuve et de rénovation, le chauffage au sol est un choix éco-énergétique qui offre un très bon niveau de confort thermique. Pendant longtemps, le chauffage au sol était considéré comme incompatible avec les revêtements de sol en bois tels que le parquet. Ce n’est plus le cas, même si certaines précautions sont de mise.

Lire plus »

Une récompense internationale pour Stabilame, lauréat des Green Solutions Awards à la COP28 !

Le 5 décembre 2023, la COP 28 accueillait la cérémonie internationale des Green Solutions Awards, prix désignant des bâtiments, des quartiers et des infrastructures considérés comme exemplaires en termes de durabilité. C’est le bâtiment CBlue, un immeuble de bureaux de 2 niveaux construit par notre exposant Stabilame dans le Parc Ecolys à Suarlée (près de Namur), qui remporte la récompense dans la prestigieuse catégorie « Grand Prix International Construction Neuve ».

Lire plus »

Les déclarations environnementales des produits de construction (EPD) : de quoi parle-t-on ?

Structures en bois ou en acier, béton et briques, vitrage, produits d’isolation, revêtements… Quels qu’ils soient, les produits de construction ont tous une incidence plus ou moins importante sur l’environnement, et cela à chaque étape de leur cycle de vie. Les déclarations environnementales (ou EPD – Environmental Product Declaration) viennent éclairer cet impact environnemental et permettent de disposer d’une base de comparaison.

Lire plus »
Retour haut de page