Toitures végétalisées : de multiples avantages

Son nom le laisse clairement entendre : une toiture végétalisée est une toiture – plate ou légèrement inclinée – remplie de végétaux, qui la protègent en maximisant son isolation et la rétention d’eau. Tout bénéfice pour vos consommations énergétiques, mais pas uniquement… Aujourd’hui, de nombreuses villes envisagent les toitures vertes parmi les solutions qui doivent rendre nos villes plus résilientes face aux aléas climatiques.
En effet, végétaliser les toitures permet non seulement de réduire les risques d’inondations, mais aussi de rafraîchir les villes en luttant contre les îlots de chaleur.

Toiture végétale intensive ou extensive ?

La toiture végétalisée intensive accueillera un véritable jardin. Le substrat (support de culture permettant l’enracinement des végétaux) est épais de 30 cm jusqu’à 1 mètre. On peut y planter des arbres fruitiers, des zones potagères, des fleurs, du gazon.
Ce type de toiture verte est plus adapté aux bâtiments collectifs de grande taille.

La toiture végétalisée extensive conviendra mieux aux maisons individuelles. Elle prend la forme d’un tapis de verdure, composé de plantes résistantes : plantes grasses, graminées, mousse, plantes arômatiques. Le substrat est dès lors moins conséquent (de 5 à 15 cm) car les racines de ces végétaux ont besoin de moins d’épaisseur pour s’épanouir.

Quels avantages ?

Isolation thermique : plus de chaleur en hiver, plus de fraîcheur en été

La toiture végétale stabilise la température intérieur d’un bâtiment et agit donc favorablement sur le montant de vos factures d'énergie. En été, en particulier lors des périodes de canicule de plus en plus fréquentes, elle va permettre de rafraîchir votre habitation. Les toitures plates noires « traditionnelles » concentrent en effet la chaleur (jusqu’à 70° !). Une fois végétalisées, leur température va rester stable, autour de 35% en plein soleil. La capacité d’isolation thermique de la toiture végétale va permettre de maintenir des températures agréables à l’intérieur de l’habitation. En hiver, ses capacités d’isolation thermique sont elles aussi précieuses pour garder la chaleur à l’intérieur.

Rafraîchir l'air ambiant

Par ailleurs, la présence de végétal en toiture va favoriser la rétention d'humidité et créer un halo de fraîcheur qui va agir sur l'air ambiant. Un atout précieux dans les zones plus urbanisées, qui va permettre de lutter contre le phénomène des îlots de chaleur.

Une bonne absorption et infiltration des eaux de pluie

Les dramatiques épisodes pluvieux de l'été 2021 l'ont démontré : l'écoulement des eaux de pluie en cas de fortes précipitations peut poser de graves problèmes, en particulier lorsque les sols et l'environnement bâti sont principalement constitués de supports imperméables, à l'image du béton. L’eau ne s’y infiltre pas et s’écoule très rapidement vers les égouts. Comme une éponge, la toiture végétale va permettre d’absorber une partie de l’eau de pluie, ce qui réduit la quantité d’eau à évacuer et ralentit son écoulement.

Une durée de vie rallongée pour votre toiture

Le tapis végétal protège en effet l’étanchéité du toit, ce qui permet d’augmenter la durée de vie de la membrane.

Moins de pollution atmosphérique

Ce n’est en effet un secret pour personne : les végétaux réduisent la pollution atmosphérique en absorbant le CO2. De plus, ils captent les particules de poussière et de pollen pour en réduire la suspension dans l’air autour de votre maison.

Plus de biodiversité

Les toitures végétales contribuent à la biodiversité. Le choix de plantes mellifères, telles que le sedum, permettent aux abeilles de s’épanouir et de proliférer.

Points d'attention

Bien entendu, les toitures végétales ne conviennent pas à tous les types de toits. Il faut un toit plat ou à pente faible. Le toit doit aussi être suffisamment solide et étanche et être assorti d’un système d’évacuation des eaux de pluie pour limiter les risques d’infiltration dans les murs de la maison.
Partout en Belgique, changer l’aspect esthétique d’une toiture requiert un permis d’urbanisme. C’est donc aussi le cas pour l’installation d’une toiture végétale.

Plus de conseils et d'inspiration ?

Let’s share:

Share on Facebook
Share on Twitter
Share on Linkdin
Share on Pinterest

Bois de construction : évolution à la baisse

Il y encore quelques mois, la hausse du prix du bois et les difficultés d’approvisionnement faisaient les titres de nombreux médias.
Depuis lors, la tendance s’inverse et le prix du bois de construction évolue à la baisse, à contre-courant des matériaux de construction “traditionnels” qui eux subissent de plein fouet le contexte inflationniste actuel.
Construire en bois devient donc plus intéressant économiquement que jamais.

Lire plus »

Isolation écologique : quel matériau choisir ?

Pour économiser l’énergie et diminuer sa facture, l’isolation est toujours la première étape. Une maison bien isolée permettra de garder la chaleur à l’intérieur en hiver et de préserver la fraîcheur en été. A côté des matériaux isolants traditionnels, d’autres matériaux offrent une alternative efficace et écologique. Ils se composent de matières renouvelables d’origine naturelle et ne contiennent (presque) pas d’additifs chimiques. Leur impact sur la santé et l’environnement est nul ou minime.

Lire plus »

Se chauffer au bois : économique et écologique !

Cette année 2022 est marquée par une hausse impressionnante des prix de l’énergie (gaz, mazout, électricité). Si le prix du bois a lui aussi augmenté, il reste néanmoins inférieur à celui des énergies fossiles. L’intérêt pour le chauffage bois est donc grandissant. Et c’est tant mieux : car il s’agit d’un combustible renouvelable et très écologique.

Lire plus »
Retour haut de page